Ayacucho – Semana Santa

En passant rapidement d’Iquitos a Lima en avion avec la compagnie “Star Peru”, j’ai poursuivi en bus pour la ville montagnarde d’Ayacucho.

vol star peru

Ayacucho c’est LE spot le plus connu et le plus spectaculaire pour passer la semaine Sainte au Perou.

Arrive jeudi matin, sans reservation d’hotel c’est un peu la galere, mais apres deux heures de recherche intensive je finis par trouver un hotel correct pour un prix abordable.

L’une des attractions de la ville se trouve etre une sorte de fete folklorique ou des concours de chevaux, des ventes d’Alpacas et autres concerts ont lieu. Une ambiance a vivre.

concours alpacas

concours equestre

La soiree de ce jeudi se consacre essentiellement a se rendre dans chaque Eglise, il y’en a 7 principales et 33 au total, dont les plus anciennes du pays. Les plus croyants feront le tour de toutes les eglises. Decorees magnifiquement, chacun y vient prier. Je finirais la soiree dans une discotheque ou je me lierais d’amitie avec un groupe de Limenos. (gens de Lima)

cathedrale d'Ayacucho

Vendredi nous partons tous ensemble pour une decouverte des alentours d’Ayacucho, dont la fameuse plaine de Quinoa, le lieu ou a eu la derniere bataille entre les espagnols et les sud americains pour se liberer de l’emprise espanole et revendiquer l’independance. Un edifice de 44 metres de haut a ete bati a cet endroit, 44 metres pour representer les 44 ans de batailles.

embleme d'independance

les generaux principaux de la bataille

Le soir meme a lieu la procession religieuse de la mort du Christ, dont le corps est porte au travers de la ville, costumes et fanfares defiles dans les rues au milieu d’une foule de gens impressionnante.

le corps du christ

Puis un autre defile s’ensuit avec la Vierge Marie en pleur, un embleme tout aussi imposant porte par une multitude de gens.

la vierge marie

Samedi la journee commence tot le matin vers 10h avec le Jara Toro d’Ayacucho. Pour resume, une foule en delire sur la place d’arme carbure a la biere et chaque groupe de personne tente de faire des pyramides de gens pour se distinguer des autres. Chacun porte un T-shirt rouge, car sans prevenir, a plusieurs occasions, un cavalier passe au travers de la foule et encorde derriere lui court un taureau (et pas un petit). Ce qui rend la fete un tout petit peu risquee quand meme. L’ambiance est digne du Carnaval, avec fanfares, danses et defiles.

cavaliers dans les rues

pyramide

nous

fanfares

dsc06191

Le week end se terminera dimanche vers 5h du matin par la ressurection du Christ, un embleme pesant 3,5 tonnes, portee par 300 hommes, defile sous la pluie.

Une fin de semaine authentique dans la tradition peruvienne.

L’album complet ici : http://picasaweb.google.com/sebastienliaudet/Ayacucho

~ by taipanspirit on April 13, 2009.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: